menu
  • ehpad
    EHPAD
  • esa
    ESA
  • ssiad
    SSIAD

Les résidents et l'animatrice du Montel sont à l'honneur ! = EXPOSITION PORTRAITS CROISÉS à VIC LE COMTE

ACTIONS DE MÉDIATION
EXPOSITION PORTRAITS CROISÉS

Entre 2019 et 2021, le service culture a initié un projet transversal et intergénérationnel qui a impliqué plusieurs acteurs : résidents d’EHPAD, habitants du territoire intercommunal, élèves de deux écoles et jeunes en accompagnement à la scolarité.
Initiés à l’art de l’écriture et de la photographie, toutes ces personnes ont participé à une expérience collective où ils ont été parfois modèles, pour des portraits et une mise en scène photographique notamment, parfois eux-mêmes créateurs de contenus, lors d’ateliers d’écriture.
Porté par trois artistes, Portraits Croisés a réuni les univers de la photographe Marielsa Niels, de l’auteure Dalie Farah et de la comédienne Sylvie Amblard. Toutes trois ont su saisir la singularité de chaque participant tout en mettant en exergue la force du collectif.
Du 19 novembre au 15 janvier 2021, le résultat de ce travail sera présenté au Trampoline, salle d’art de Vic-le-Comte.

Entrée libre, mardi, jeudi et vendredi de 15h à 18h, mercredi et samedi de 14h à 18h.

En attendant de découvrir cette exposition, nous vous proposons un retour d’expérience de Karine Pichot, animatrice à l’EHPAD Le Montel à Saint-Amant-Tallende, qui a accompagné, défendu et suivi le projet auprès des résidents de l’EHPAD.
Comment les résidents se sont-ils impliqués dans le projet ?

Dès la présentation du projet, j’en ai parlé avec les résidents afin de savoir s’ils étaient intéressés, ils ont dit oui assez rapidement et nous avons échangé plusieurs fois pour savoir qui participerait et de quelle façon. Ainsi, dès le départ ils ont été acteurs et se sont plus ou moins investis. Les résidents sont venus plutôt spontanément et se sont livrés assez facilement aux interviews de Dalie, ils ont apprécié qu’elle s’intéresse à eux, à leurs vies, leur histoire… certains ont ainsi accepté qu’elle prenne des photos de leur chambre.
Pour la mise en scène, au départ ils étaient un peu réticents car la prise de photos les inquiétait un peu (ils ont une image plutôt négative d’eux) mais après leur avoir montré les photos de Marielsa, l’avoir rencontré et fait les essais cela les a rassurés et ils se sont impliqués en emmenant des objets personnels.
Maintenant ils sont impatients de voir le résultat et cela permet de continuer à parler, échanger sur ce projet.Qu’est-ce qu’un projet de ce type apporte aux résidents ?

Ce type de projet ouvre l’établissement et les résidents sur l’extérieur, leur permet de se sentir pleinement acteur, de se valoriser à travers leur vécu, d’avoir une image plus positive d’eux mêmes, d’échanger entre eux sur le projet, leur ressenti, de partager ces moments, de s’évader…

Quelles sont vos missions au quotidien ?

L’animation doit permettre à chaque résident de participer selon ses capacités et ses envies aux différentes activités proposées, qui ont pour objectif principal le maintien de l’autonomie, du lien social tout en créant des moments de joie et de plaisir.
Au quotidien j’accompagne, j’anime, je coordonne et mets en place des activités telles que des jeux, des ateliers musique avec l’utilisation de la borne mélo (sorte de jukebox adapté aux personnes âgées avec un répertoire musical varié et des jeux), des séances de cinéma, des ateliers de stimulation (qui font appel aux souvenirs ou au vécu), de bien-être, des ateliers jardinage, un atelier chorale, des lotos, des sorties, des ateliers revue de presse ou gazette, des ateliers individuels…Cette liste n’est pas exhaustive et peut varier. Elle s’enrichit, se modifie ou s’adapte en fonction des demandes et reflète ma mission et mon travail d’animatrice au sein de l’EHPAD qui accueille 92 résidents.
Ces actions de médiation sont soutenues par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le département du Puy-de-Dôme et la Direction Académique des services de l’Éducation nationale dans le cadre d’une convention territoriale d’éducation aux arts et à la culture.
Mise en place du "passe sanitaire"

Veuillez trouver en page actualités les conditions d'accès à l'établissement suite à la parution des textes sur le "passe sanitaire"