menu
  • ehpad
    EHPAD
  • esa
    ESA
  • ssiad
    SSIAD

Comment affronter une deuxième vague COVID-19 et protéger les résidents ?

 22/09/2020

Une trêve estivale appréciée mais une rentrée toujours prudente

Depuis le 22 juin, les mesures de restriction des visites ont été  assouplies à l’EHPAD, en concertation avec les résidents, afin permettre aux familles de visiter leur parent plus librement et aux résidents de retrouver une vie sociale presque « normale » et revoir des membres éloignés de leur famille. Ainsi les visites sont libres depuis le 22 juin du lundi au vendredi de 13 h 30 à 17 h30 et à partir du 27 juin pour le samedi et dimanche.

Toutefois, les gestes barrières restent plus que jamais d’actualité, car au 23 septembre, en Auvergne-Rhône-Alpes, le Puy-de-Dôme est en niveau de vulnérabilité élevée à l’instar du Rhône de l’Isère et de la Haute-Loire, département très voisins.

Ceci  nous amène à renforcer les mesures de prévention permettant d’éviter sa propagation au sein de l’EHPAD.

Le protocole ministériel en date du 11/08/2020 présente les recommandations nationales susceptibles d’être activées ou réactivées en EHPAD mais « il revient aux directrices et directeurs d’établissement de décider des mesures applicables localement, en fonction de la situation sanitaire de l’établissement ».

Ces décisions, qui peuvent avoir des conséquences importantes sur la vie quotidienne de tous, ne peuvent être prises sans un minimum de concertation et l’avis d’au moins quelques résidents et familles à défaut de pouvoir solliciter les 90 familles…  C’est ce qui a été fait ce mardi 22 septembre.

Protéger les EHPAD et tous leurs résidents coûte que coûte 

Considérant que la COVID-19 est une maladie d’une très grande dangerosité et d’une très grande transmissibilité, la protection d’une population âgée, vulnérable et regroupée dans un même espace est une priorité absolue si l’on veut éviter un reconfinement généralisé qui serait traumatisant pour toutes les générations qui se côtoient dans ce lieu.

Certains résidents nous disent être prêts à prendre le risque d’être malade de la COVID-19 mais on ne peut pas faire prendre ce risque à tout l’EHPAD, même si l’on doit tenir compte de la volonté de chacun.

« C’est humainement très compliqué mais il en va de la santé de tous les résidents et pas seulement de celui qui aurait exprimé sa volonté de prendre des risques personnels » dixit l’épidémiologiste et Directeur de l’Institut de Santé globale à Genève, Antoine FLAHAUT.

C’est aussi cela la contrainte de vivre en collectivité.

Par la mise en place des mesures ci-après, qui seront applicables dès le 23 septembre, je souhaite surtout faire appel au bon sens et à la responsabilité de chacun. Le cadre ainsi établi n’a pas vocation à être figé et son ajustement dépendra de l’évolution de la pandémie.

Nous entrons dans la période hivernale avec moins de possibilités pour sortir et rester longtemps à l’air libre. C’est pourquoi il est important par exemple de limiter le temps passé en chambre où il est plus difficile de garder le masque.

1ère mesure : les sorties des résidents dans les familles sont suspendues jusqu’à nouvel ordre

Il est en effet démontré que les foyers d’infection ou « clusters » sont essentiellement dus aux regroupements familiaux, fêtes et repas où l’on enlève forcément le masque pour manger et qui rassemblent souvent plusieurs générations.

2ème mesure : Limitation du nombre de personnes en contact avec un résident :

 Les visites sont ainsi limitées à 2 par semaine et par résident (sauf dérogation accordée au cas par cas par la Direction) ce qui est déjà en place dans le Rhône  depuis le 22/09 également  et pas plus de 2 personnes à la fois.

Sur 10 semaines, du 27/06 au 6/09,  1731 visites ont été comptabilisées pour 2134 visiteurs ! Vous comprendrez que plus le flux est important, plus le risque de contamination est élevé.

3ème mesure : Limiter la durée de la visite à 45 mn

C’est une durée de précaution car nous constatons que plus la visite est longue, plus il y a un risque de relâchement des gestes barrières. Rassurez-vous, aucun chronomètre ne sera installé et là encore j’en appelle à votre responsabilité.

4ème mesure : A compter du 3 octobre  légère modification des horaires pour le week-end :

  • Samedi et dimanche: Ouverture des portes de 14 h à 17 h – départ à 18 h
  • Du lundi au vendredi: Ouverture des portes de 13h30 à 17h30 – départ à 18 h

Bien entendu le respect strict des gestes barrières est plus que jamais d’actualité avec :

  • Le port du masque en permanence à l’intérieur comme à l’extérieur ;
  • Le lavage soigneux des mains à votre arrivée, à votre départ et aussi souvent que nécessaire. De nombreux distributeurs sont à votre disposition à l’accueil et à tous les étages ;
  • Le respect de la distanciation sociale même dans l’intimité de la chambre ;
  • L’aération de la pièce pendant et/ou après votre visite ;

L’inscription sur le registre d’entrée reste indispensable :

  • Registre vert pour les visiteurs sur la table ronde à l’entrée
  • Registre blanc pour les professionnels : sur la banque d’accueil

Merci de remplir de manière précise toutes les rubriques : nom et prénom de chaque visiteur, nom et prénom du résident (éviter les surnoms), date et heure de la visite.

L’intérêt de ce registre est de pouvoir déceler tous les cas contacts, de les prévenir et de rompre le plus rapidement possible la chaîne de contamination.

Mais la vie se poursuit à l’EHPAD :

  • Les repas sont pris en commun le midi dans les salles à manger de tous les services et le soir en chambre aux abricotiers, oliviers ou rosiers (secteur C).
  • Les animations se poursuivent  en individuel ou en groupes plus restreints avec parfois le port du masque pour les résidents.

Heureusement le port du masque n’empêche pas d’écouter de la belle musique et les animations musicales continuent autour de la borne mélo, ou grâce à des artistes qui se déplacent dans les services. Ainsi tout le monde en profite.

L’actualité et les animations autour du Tour de  France, ont suscité encore beaucoup d’intérêt.

Compte-tenu du beau temps et des fleurs du jardin, des ateliers manuels ont permis de confectionner des petits sachets de lavande.

Enfin, la Pastourelle accueille toujours les résidents le lundi, mercredi et vendredi, même s’ils sont un peu moins nombreux, distance oblige …

Quant à Oréo, notre mascotte « chat » noir et blanc, il sillonne les parcs et se promène au grè de ses envies dans les bureaux, locaux ou chambres des résidents en laissant la trace de ses petites pattes terreuses sur les surfaces qu’il traverse…

Tous ensemble, résidents, familles, professionnels, protégeons l’EHPAD du virus !

Merci pour votre compréhension.

Nous restons à votre écoute

                                                                                                              Florence ARCADIO, Directrice